AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Actualités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kasiopee
Admin


Féminin
Nombre de messages : 374
Age : 34
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Actualités   Ven 29 Déc - 10:47

Au 1er novembre 2006, il y avait plus de 57612 détenus (dont 32% de prévenus) dans les prisons françaises, pour 50 395 places ; la surpopulation carcérale atteint des niveaux alarmants, surtout dans les maisons d'arrêt (3-4 personnes vivent sur 9 m²). Certains de ces établissements affichent une densité supérieure à 200 % (200 détenus pour 100 places). La "marmite" risque d'exploser à tout moment. Ne remplissez plus les prisons elles débordent !
Le nombre de suicides en détention, en France, a atteint 122 personnes en 2005, dépassant la "cote d'alerte" (en 2001 il y eut 104 suicides). Chaque jour, 3 tentatives de suicide dans les prisons françaises (donc 90 tentatives par mois), et 3 débuts de grève de la faim. Un suicide effectif tous les trois jours.(la c'est grave!!!!)
La décision de construire de nouvelles prisons ne solutionnera absolument pas le problème des prisons françaises. Ce problème est non pas d'abord une question de manque de locaux, mais une question d'état d'esprit des mondes judiciaire et pénitentiaire qu'il faut d'abord transformer et réformer en urgence. Il faut "sanctionner et relever efficacement", et non plus "punir et anéantir", comme les résultats actuels le manifestent hélas au grand jour.Arrêtons la casse ! Il faut aussi utiliser en plus grand nombre les peines de substitution, éviter au maximum les détentions provisoires, doubler ou tripler le nombre des travailleurs sociaux affectés dans les prisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonniers11.keuf.net
kasiopee
Admin


Féminin
Nombre de messages : 374
Age : 34
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Ven 5 Jan - 20:04

Nordin Benallal écope de 12 années de prison ferme


La 12ème chambre correctionnelle de la cour d'appel de Bruxelles a confirmé, ce matin, la peine de 12 ans de prison ferme, prononcée par le tribunal correctionnel de Bruxelles, voici un an et demi, à l'encontre de Nordin Benallal, 27 ans.

Le célèbre malfaiteur été reconnu coupable d'une double tentative de meurtre sur deux policiers. Les faits se sont déroulés, à Bruxelles, la nuit du 12 au 13 août 2004. Benallal les a cependant toujours niés. L'intéressé s'était fait représenter pendant toute la durée du procès d'appel par ses trois avocats, le bâtonnier Xavier Magnée et Mes Najet Bakkioui et Michel Graindorge.

Le gangster avait déjà été condamné par le tribunal correctionnel de Bruxelles à 5 ans de prison, le 30 octobre 1998, pour des vols avec violences, puis par la cour d'appel de Bruxelles, le 13 février 2004, à 11 ans de prison pour une longue série de braquages. Enfin, le 24 juin 2004, il écopa encore 27 ans de réclusion criminelle devant la cour d'assises du Brabant wallon, pour hold-up et car-jackings. L'un de ces méfaits avait provoqué une mutilation à vie pour l'une des victimes.


Quelques semaines plus tard, début août 2004, il réussit à s'évader de la prison de Nivelles, sans commettre d'infraction. Au cours de cette cavale, la nuit du 12 au 13 août 2004, deux policiers de la zone de Police Bruxelles-Midi ont tenté de contrôler une Opel Corsa, à bord de laquelle se trouvait le roi de l'évasion, ce qu'ils ignoraient. Benallal et Redouan Najmi, 26 ans, condamné par le premier juge à 2 ans de prison ferme et non-appelant, étaient passés outre le contrôle. La course poursuite va se terminer à pied et les policiers sont formels: le plus petit des deux fuyards s'est retourné et a fait feu à trois reprises. Il était le seul à avoir fait feu, au coin de la rue des Quatres-Vents, à Molenbeek-Saint-Jean. Les deux inspecteurs seront grièvement blessés, l'un dans le haut de la cuisse, mais le second, surtout, à l'abdomen et à la colonne vertébrale. Ce dernier, Michaël S., sera évacué vers l'hôpital Erasme par l'ambulance et par les renforts de police arrivés sur les lieux, quelques minutes plus tard.

Au moment de l'admission de Michaël S., les médecins avaient réservé leur pronostic vital. Il échappera in extremis à la mort. Son collègue, évacué vers l'hôpital Saint-Jean, sera rapidement mis hors de danger.

Benallal a souvent laissé entendre que le tireur était Najmi, puis a tenté d'accréditer la thèse selon laquelle ils étaient, en fait, au nombre de trois, cette nuit-là. La cour n'y a rien entendu aujourd'hui et a désigné Benallal comme le seul tireur possible. Le prévenu avait avoué avoir pris possession du pistolet GP 9mm, qui a blessé les victimes, dans l'après-midi du 12 août 2004, dans la soirée et dans les jours qui ont suivi. Au moment de son arrestation, le 15 août 2004, il avait encore l'arme sur lui.

Le malfaiteur multirécidiviste avait déclaré avoir cédé son pistolet à un tiers, juste au moment des coups de feu et en avoir repris possession quelques instants plus tard. La cour ne l'a pas cru.

Benallal devra verser à chaque policier blessé un euro provisionnel sur des dommages estimés, pour l'un, à 50.000 euros et pour l'autre, à 25.000 euros.

_________________
"Le vainqueur est celui qui tient une heure de plus"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonniers11.keuf.net
 
Actualités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actualités du Rafale "le bel oiseau"
» Astronautique : actualités / news
» actualité militaire
» Fiches Sujets Actualités Sanitaires et Sociales
» Actualités de Geci International

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Facile d'y entrer pas facile dans sortir :: LE RESTE DU MONDE :: Actualités-
Sauter vers: